Articles de presse

Retrouvez toute l'info sur   http://www.ladepeche.fr/communes/issus,31240,actu.html




Athlétisme : l'aventure des deux championnes continue

Publié le 22/04/2017 à 03:47

Cécile et Agnès, dans la jolie brochette des huit médaillées d'or auterivaines./Photo DDM
Cécile et Agnès, dans la jolie brochette des huit médaillées d'or auterivaines./Photo DDM

Déjà médaillées d'or, du relais 4x100 mètres aux championnats de France en juin 2016, les deux athlètes issussiennes Agnès de Rancé et Cécile Fioretti ont récidivé au Championnat de France master en salle de Val de Reuil, en Normandie.

Sociétaires de l'Athletic Club Auterivain, les deux Issussiennes sont encore montées, sur la plus haute marche du podium, dans la catégorie Master F40 (de 40 à 44 ans) pour Cécile et Master F45 (de 45 à 49 ans) pour Agnès. Elles ont aussi amélioré les records sur la distance et les records départementaux de leurs équipes respectives, avec 2'03»64 pour le quatuor de Cécile et 2'27''88 pour celui d'Agnès.

La Dépêche du Midi


Saison culturelle : Brotto Lopez ouvre le bal

Publié le 28/03/2017 à 03:51, Mis à jour le 28/03/2017 à 08:18

Entrer dans la danse, toutes générations confondues./Photo DDM – A.P.
Entrer dans la danse, toutes générations confondues./Photo DDM – A.P.

Le «bal populaire des pays d'Oc» animé par le duo Brotto-Lopez a eu un joli succès, dimanche après-midi à la salle des fêtes d'Issus. C'était l'une des premières dates de la toute nouvelle saison culturelle d'hiver du conseil départemental, et une belle réussite ! Une trentaine de spectacles gratuits sont en effet programmés cette année de mars à mai dans tout le département et dans divers registres : théâtre, danse, musique, cirque.

Le duo (Cyrille à l'accordéon et Guillaume au chant, aux flûtes et à la cornemuse) n'a pas son pareil pour mettre des fourmis dans les jambes de tout son auditoire, toutes générations confondues. Un «bal populaire des pays d'Oc» qui a donc tenu toutes ses promesses, et que les amateurs pourront retrouver, dans cette même programmation culturelle du conseil départemental, le vendredi 5 mai à Saint-Marcet.

Un scoop a par ailleurs été annoncé par Pascal Bergougnan, le chargé de mission pour l'occitan, qui était parmi les danseurs : le groupe Nadau sera dans la cour du conseil départemental à Toulouse, le 21 juin prochain, à l'occasion de la Fête de la musique !

La Dépêche du Midi


Une nouvelle édition de la Journée citoyenne

Publié le 17/03/2017 à 03:52, Mis à jour le 17/03/2017 à 09:05

Après l'effort, le réconfort, pour les élagueurs-citoyens !/Photo DDM – A.P.
Après l'effort, le réconfort, pour les élagueurs-citoyens !/Photo DDM – A.P.

Fort du succès des deux premières Journées citoyennes organisées l'année dernière et qui avaient permis de réhabiliter la salle des fêtes, le conseil municipal d'Issus a renouvelé l'initiative le 11 mars dernier. L'objectif de cette nouvelle journée était de procéder à l'élagage de quatre arbres situés sur la place de la Mairie. Dès 8 heures du matin, sous un soleil radieux, les tronçonneuses sont entrées en action pendant que des petites mains s'occupaient de ramasser et trier l'ensemble des branchages. Le travail assidu des participants a vite porté ses fruits puisqu'à midi, tous les arbres étaient élagués. Le Maire, Bruno Caubet, a chaleureusement remercié et félicité l'ensemble des acteurs de cette nouvelle journée citoyenne, ajoutant que «au-delà des tâches accomplies, ces journées aussi l'occasion d'affirmer les valeurs d'échange, de partage, d'appropriation du bien commun…» Une initiative communale qui participe ainsi à la cohésion sociale et au bien vivre ensemble.

La Dépêche du Midi


Le duo Brotto Lopez mène la danse

Publié le 04/03/2017 à 03:49 dans La Dépêche du Midi

Cyrille Brotto et Guillaume Lopez  /  Photo Laurent Delfraissy.
Cyrille Brotto et Guillaume Lopez / Photo Laurent Delfraissy.

Dimanche 12 mars, à la salle des fêtes d'Issus, le duo Brotto Lopez animera un bal populaire des Pays d'Oc qui fera bouléguer les foules, depuis les danseurs expérimentés jusqu'aux novices en tous genres. Le Conseil départemental de la Haute-Garonne et la commune d'Issus collaborent, en partenariat avec l'ASCLI (Association Sport, Culture, Loisirs à Issus), pour proposer cette belle animation musicale au village. Une animation qui s'inscrit dans le cadre de la toute nouvelle saison culturelle d'hiver ; une trentaine de spectacles gratuits programmés cette année de février à mai dans tout le département et dans divers registres : théâtre, danse, musique, cirque programmé par le Conseil départemental.

Depuis quinze ans maintenant, Cyrille Brotto et Guillaume Lopez écument les parquets des salles locales, nationales et internationales. Leur style associe l'efficacité, la finesse et la virtuosité de Cyrille (à l'accordéon diatonique et au tustafòna) à la voix unique de Guillaume, ses flûtes vagabondes, son autodérision, pour un cocktail détonnant ! La musique est parfois sensuelle et chargée d'émotion, parfois soumise à l'explosion et à la folie. Le répertoire se partage entre tradition et compositions, le tout s'ancrant dans un territoire occitan ouvert à la modernité, à la Méditerranée, voire au monde entier… Bref, le Bal Brotto Lopez, c'est un duo à l'énergie débordante, enivrante, lié par une complicité musicale et scénique incomparable, et qui donne un nouveau visage au «bal trad», pour le plus grand bonheur des danseurs !

Dimanche 12 mars, à partir de 16 heures, à la salle des fêtes. L'entrée est gratuite, dans la limite des places disponibles. Ouverture au public 30 minutes avant le début du spectacle. La buvette sera assurée par l'ASCLI (Association Sport, Culture et Loisirs à Issus).



Des attentes vis-à-vis de l'intercommunalité

Publié le 17/01/2017 à 03:47, Mis à jour le 17/01/2017 à 09:03

Les élus présents autour du maire, Bruno Caubet./Photo DDM.
Les élus présents autour du maire, Bruno Caubet./Photo DDM.

Devant les nombreux villageois rassemblés à la salle des fêtes, et en présence de Kader Arif, député de la circonscription, d'Emilienne Poumirol, conseillère départementale et de Jacques Oberti, président du Sicoval, Bruno Caubet, le maire de la commune, a présenté les vœux de la municipalité à la population. L'occasion pour lui de dresser le bilan de l'année passée et de revenir sur les contraintes financières liées aux baisses des dotations de l'État mais aussi au plan d'économie engagé par le Sicoval.

Sur ce dernier point, il a appelé l'intercommunalité à se soucier davantage des principes d'équilibres et de solidarité sur l'ensemble de son territoire. Il a aussi mis l'accent sur la nécessité de nouer des échanges avec des communes limitrophes qui ne font pas partie du Sicoval et de travailler en complémentarité avec Toulouse.

Bruno Caubet a ensuite remercié et félicité l'ensemble du personnel communal, les enseignants et toutes les associations qui participent, chacun à leur niveau, à la dynamique de la commune. Il est également revenu sur le succès des deux journées citoyennes des 9 avril et 28 mai derniers, auxquelles nombre d'Issussiens ont répondu présents. Grâce à cet élan, la salle des fêtes a été complètement réhabilitée : nettoyage et peinture ont été menés à bien, et complétés par la reprise de toute l'électricité et le changement de tous les radiateurs : les économies réalisées se chiffrent à plusieurs milliers d'euros.

Quant à l'année 2017, elle verra se poursuivre et se concrétiser des projets tels la mise en accessibilité des bâtiments communaux, la rénovation énergétique, l'automatisation de la porte d'entrée et la clôture de l'école.

Après l'allocution du député qui a aussi tenu à adresser ses vœux à la population, concluant son discours par la lecture d'un texte écrit par un élève de l'École de la Deuxième Chance à Toulouse en s'inspirant du texte de Brel de 1968, «Je vous souhaite des rêves...», l'ensemble des participants a pu partager et apprécier la galette des rois.

La Dépêche du Midi


Essayez la chorale

Publié le 09/01/2017 à 03:47, Mis à jour le 09/01/2017 à 09:16

Audrey Rey est chanteuse professionnelle./Photo DDM.
Audrey Rey est chanteuse professionnelle./Photo DDM.

Au nombre des activités proposées cette année par l'ASCLI (Association Sport Culture et Loisirs à Issus), il y a la chorale pour tous, le mardi tous les quinze jours, à partir de 20h. Les séances sont animées par Audrey Rey, chanteuse professionnelle depuis plus de dix ans dans des orchestres et des groupes du grand sud de la France. «Venez vite nous rejoindre, invitent les choristes déjà engagés, nous prenons un réel plaisir à interpréter des chansons que nous choisissons ensemble. Nous progressons et nous donnons le meilleur de nous-mêmes dans la joie et la bonne humeur !»

Et de faire leur cette maxime de Luciano Pavarotti : «La partition est une chose, le chant en est une autre. Ce qu'il faut, c'est avoir la musique en tête et la chanter avec le corps.» Le premier cours d'essai est gratuit. Il ne faut pas hésiter à se lancer !

Renseignements au 06 23 84 08 39.


La fête sous le soleil

Publié le 22/08/2016 à 03:49, Mis à jour le 22/08/2016 à 08:26

Mission accomplie, pour la grande équipe du comité des fêtes./PhotoDDMAP
Mission accomplie, pour la grande équipe du comité des fêtes./PhotoDDMAP

Les flonflons se sont tus après les quatre belles journées de soleil, d'animations et de festivités en tous genres que le Comité des fêtes d'Issus vient d'offrir aux villageois et à leurs amis. Qui dit fête dit d'abord musique, et la musique fut vraiment reine, quatre jours durant, sur la grand'place du village, depuis les quatre groupes à l'affiche du festival Rock de l'association «Mets les Watts» (Viktor Huganet», «The Money Makers», «Les ennuis commencent» et «Big Fat Papa'z) jusqu'aux accents musette de l'incontournable formation d'Aldo Feliciano, en passant par Sankara ou Megamix.

Pour les amateurs de distractions plus sportives, il y avait le concours de pétanque du samedi ou le ball-trap du dimanche, qui ont tous deux fait le plein de leurs amateurs respectifs. Et les gastronomes n'ont pas été oubliés, avec deux rendez-vous incontournables qui leur avaient été réservés, celui de la soirée tapas-y-sevillanas, désormais indissociable de «la festa» à Issus et, bien sûr celui de la «mounjetada» du vendredi soir, qui a réuni quelque quatre cents joyeux convives autour des tables dressées en plein air, sur la place du village. Quant aux plus jeunes, ils ont profité à plein du château gonflable et de la pêche aux canards installés en permanence sur la place, ainsi que de l'après-midi de jeux-exprès-pour-eux animé par l'équipe du Comité ! Pour les chineurs, enfin, ils se sont régalés du traditionnel vide-greniers du dimanche qui a transformé, l'espace d'une journée, ce paisible village des coteaux en un marché aux puces géant.

Au total, un très beau succès, que le maire, Bruno Caubet, a tenu à saluer devant le nombreux public et les personnalités présents au traditionnel apéritif concert offert par la municipalité à l'issue de la messe solennelle et de la cérémonie du souvenir au monument aux morts. En ne manquant pas de souligner l'implication sans faille de la grande équipe des bénévoles du Comité, cornaquée depuis quelques années par le président Ronald Austrui.


Au théâtre samedi soir

Publié le 23/06/2016 à 03:49, Mis à jour le 23/06/2016 à 08:23


Quatre personnages à table pour une soirée-théâtre inoubliable et pleine d'humour. /Photo DDM - DR
Quatre personnages à table pour une soirée-théâtre inoubliable et pleine d'humour. /Photo DDM - DR

L'Association Sport Culture Loisirs à Issus (ASCLI) invite à une soirée théâtre ce samedi 25 juin à 20 heures à la salle des fêtes du village. À l'affiche : «Venise sous la neige», une comédie de Gilles Dyrek qui tourne avec succès depuis plus de dix ans, et qui sera interprété par quatre comédiens de la Cie «Entre deux Scènes». Contrairement à ce que laisserait penser le titre, l'histoire ne se passe ni à Venise, ni sous la neige, mais chez Jean-Luc, qui s'apprête à se marier avec sa «Chouchou» Nathalie, et qui a invité à dîner un vieux copain de fac perdu de vue depuis dix ans. Christophe (c'est le nom du copain) arrive avec Patricia, son amie, qui fait la tête, ne connaît personne et décide de ne pas desserrer les dents de toute la soirée, histoire de plomber l'ambiance. Les hôtes s'imaginent donc qu'elle est étrangère. Trop contente d'avoir provoqué un tel malentendu, Patricia se prend au jeu, et entretient le quiproquo, s'inventant alors un pays et une langue imaginaires. La recette fonctionne : le spectateur se prend très vite au jeu, lui aussi, en observant ces personnages bien croqués dans des situations qui dénoncent, mine de rien, des lieux communs et des attitudes fausses et convenues !

L'entrée est au tarif unique de 4 € (gratuit pour les moins de 18 ans). L'intégralité de la recette sera versée au Centre Communal d'Action Sociale (CCAS) d'Issus pour ses actions sociales et solidaires.


Le recensement est en cours

Publié le 11/02/2016 à 03:51, Mis à jour le 11/02/2016 à 08:46, La Dépêche du Midi

Suivre l'évolution de la population… Ici, les Issussiens réunis lors de la récente cérémonie des vœux. / Photo DDM
Suivre l'évolution de la population… Ici, les Issussiens réunis lors de la récente cérémonie des vœux. / Photo DDM

Le recensement de la population issussienne est en cours et se poursuit jusqu'au 20 février. C'est grâce aux données collectées lors du recensement que les petits et les grands projets qui concernent les villageois peuvent être pensés et réalisés. Des chiffres collectés découle la participation de l'État au budget de la commune. Du nombre d'habitants dépendent également le nombre d'élus au conseil municipal, la détermination du mode de scrutin, etc. Le recensement aide aussi à cibler les besoins en logements, aide les entreprises à mieux connaître leurs clients, les associations à mieux répondre aux besoins de la population…

Répondre par Internet est la manière la plus simple de se faire recenser. L'agent recenseur, Maxime Blaise, se présente chez les personnes à recenser pour leur remettre la notice sur laquelle figurent leurs identifiants de connexion au site Le-recensement-et-moi.fr. Elles peuvent ainsi répondre au questionnaire en ligne. Si les personnes ne peuvent pas répondre par internet, l'agent recenseur leur distribue les questionnaires papier, une feuille de logement et autant de bulletins individuels qu'il y a d'habitants, puis convient d'un rendez-vous pour venir les récupérer.

Pour plus de renseignements, appeler le secrétariat de la mairie au 05 61 81 97 06.

La Dépêche du Midi

L'heure du bilan et des vœux

Publié le 21/01/2016 à 03:50, Mis à jour le 21/01/2016 à 08:42

Parmi l'auditoire attentif au discours du maire, le député Kader Arif, la conseillère départementale Emilienne Poumirol, le président du Sicoval, Jacques Oberti./ Photo DDM – A.P.
Parmi l'auditoire attentif au discours du maire, le député Kader Arif, la conseillère départementale Emilienne Poumirol, le président du Sicoval, Jacques Oberti./ Photo DDM – A.P.

Il y avait foule à la salle des fêtes du village, pour la traditionnelle cérémonie des vœux de la municipalité, assortie du partage de la galette. Profitant de la présence du député Kader Arif, le maire, Bruno Caubet, a débuté par un «coup de gueule» pour rappeler que la poursuite de la baisse des dotations de l'Etat devenait insupportable pour les équilibres budgétaires communaux. L'occasion de remercier, en contrepoint, le personnel communal, très impliqué dans les démarches de rationalisation, ainsi que les habitants, «qui ont compris que la limitation des services ou des prestations publiques était contrainte par un manque de moyens financiers». Ses remerciements sont allés aussi à l'équipe municipale, pour son implication sur l'ensemble des dossiers 2015 : plan communal de sauvegarde, agenda de mise en accessibilité des bâtiments et espaces publics, travaux de réfection de voirie et d'électricité – parfois réalisés directement par les élus sur leur temps libre, fonctionnement des écoles du RPI, et même «lobbying» pour une desserte locale en transport collectif… «Tout cet investissement, a-t-il ajouté, est largement complété par les actions de nos associations qui soutiennent le dynamisme et le «vivre ensemble» de notre commune». Une commune, par ailleurs, pleinement inscrite dans l'intercommunalité du Sicoval et qui apporte son total soutien au projet de prolongement de la ligne B du métro, «mais ce dossier, précise le maire, ne doit pas occulter l'ensemble des problématiques et enjeux de notre territoire, dont le point d'orgue est la solidarité et l'équité entre tous».

Pour 2016, enfin, le maire annonce la poursuite des réflexions sur la mise en place d'un point accueil service, l'amorce de tests d'extinction de l'éclairage public de minuit à 6 heures, ainsi que l'engagement de quelques travaux à la salle des fêtes. «Nous lancerons un appel auprès des habitants, annonce-t-il, afin de savoir si certains seraient prêts à nous aider dans ces travaux. Nous allons aussi travailler cette année avec le comité consultatif sur la création d'un lotissement d'habitation d'environ quinze lots, lotissement qui sera la seule opération d'ensemble du mandat.»


Sports, culture, loisirs : la rentrée à l'ASCLI

Publié le 05/09/2015 à 03:52 - la Dépêche du Midi

Cette année, de nouvelles activités sont au programme, comme la danse africaine découverte et plébiscitée grâce à un stage l'an dernier./Photo DDM
Cette année, de nouvelles activités sont au programme, comme la danse africaine découverte et plébiscitée grâce à un stage l'an dernier./Photo DDM

L'association sports, culture et loisirs à Issus (ASCLI) fait sa rentrée dès cette semaine, avec un programme d'activités qui ne cesse de s'étoffer et de se diversifier. Des activités à tester sans modération, puisque la première séance de chacun est ouverte à tous et gratuite, afin justement d'en permettre la découverte. Au catalogue : art floral, atelier d'échecs (enfants et adultes), atelier multi-sports (par groupes, de la Grande section au cm2), chorale (enfants et adultes), gym dansée latino (ados + de 13 ans et adultes), danse africaine (par groupes, de la Grande section au cm2), fitness (ados + de 16 ans et adultes), jeux de société (plateaux, cartes et jeux de rôles : enfants + 10 ans et adultes), scrapbooking (ados +16 ans et adultes), Taï Chi Chan, théâtre (ados + 16 ans et adultes) et travaux d'aiguille. Par ailleurs, des projets de cours groupés piscine et de pilâtes sont à l'étude, et la prochaine «Journée Eco citoyenne» est déjà en préparation. Renseignements et inscriptions sont à prendre auprès des référents de chaque activité (liste disponible en mairie et sur le site internet de la commune) et pourront également être obtenus lors du forum des associations qui se déroulera le vendredi 18 septembre, de 16 h 30 à 18 h 30, sur la place de la mairie et à la salle des fêtes.

Contact et informations : Anne au 06 86 44 08 22


La fête entre les gouttes

La Dépêche du Midi

Publié le 26/08/2015 à 03:50, Mis à jour le 26/08/2015 à 08:33

Autour de Ronald, le président, et de Thierry, le cuistot, l'équipe du Comité dans les fumées (et fumets) de la mounjetada./ Photo DDM – A.P.
Autour de Ronald, le président, et de Thierry, le cuistot, l'équipe du Comité dans les fumées (et fumets) de la mounjetada./ Photo DDM – A.P.

Ce n'étaient pas quelques gouttes de pluie qui allaient perturber «La Festa» ! On a trouvé au pied levé les chapiteaux nécessaires au confort gastronomique des… 399 convives inscrits à la traditionnelle mounjetada, et pour le reste… le soleil est (presque) revenu ! Ce sont ainsi cinq belles journées d'animations et de festivités en tous genres que le Comité des fêtes d'Issus a pu offrir aux villageois et à leurs voisins et amis. Les gastronomes étaient donc aux premières loges avec, outre ce rendez-vous de la mounjeatada, celui de la grande soirée tapas, désormais indissociable de «la festa» à Issus, et au cours de laquelle, malgré une météo morose, près de 500 assiettes ont été distribuées. Les sportifs n'étaient pas oubliés, avec les habituels concours de pétanque et de ball-trap qui ont fait le bonheur des amateurs (les rois du ball-trap : Guy Peybernes, Francis Peyre et Geoffrey Roma pour les chasseurs locaux, plus MM Tournan et Galinier pour les extérieurs). Quant aux chineurs, ils se sont régalés du traditionnel «vide-greniers du 15 août» (cette année, le dimanche 16 !) qui a transformé, l'espace d'une journée, ce paisible village des coteaux en un marché aux puces géant. Et côté musique, les bals et concerts ont connu leur succès habituel, animés avec brio par des groupes et des formations de renom : les groupes «Stimbre», «Les ennuis commencent», «The Hop Hop Hop» et «Billy Hornett» pour le concert rock d'ouverture, et aussi «Aldo Feliciano», «Sankara», les bandas «les AOC's» et la disco «Megamix». Au total, un très beau succès que le maire, Bruno Caubet, a tenu à saluer devant le nombreux public présent au traditionnel apéritif offert par la municipalité à l'issue de la messe solennelle et de la cérémonie du souvenir, en ne manquant pas de souligner l'implication sans faille de la grande équipe des bénévoles du Comité.



Le vide-greniers affiche complet

La Dépêche du Midi

Publié le 20/08/2015 à 03:51

Il y avait foule dans les rues et autour des stands./ Photo DDM – A.P.
Il y avait foule dans les rues et autour des stands./ Photo DDM – A.P.

Il y avait foule, dimanche à Issus, pour le traditionnel vide-greniers du 15 août, organisé cette année le dimanche 16. Il est vrai que le soleil et le beau temps étaient enfin de retour, après quelques journées météorologiquement très moroses… Avec des exposants très nombreux et incroyablement achalandés et un défilé dense et ininterrompu de visiteurs. L'animation a connu un vif succès, pour le plus grand plaisir de l'équipe du comité des fêtes local, grand organisateur des festivités estivales. On trouvait vraiment tout et n'importe quoi, dimanche, à Issus, des piles de vaisselle dépareillées jusqu'à la collection complète du «Chasseur français», en passant par les vélos tout-terrain, les fringues tous âges, les bouquins tous lecteurs ou les jouets tous états… Et rares furent les chalands qui ne se laissèrent pas tenter par l'une ou l'autre de ces super affaires de l'été. Une belle journée de fête, et une animation bien sympathique qui permet à la fois de prolonger la vie des objets et de redécouvrir les vertus de la marche et les plaisirs du marchandage.


Chorale et danse africaine : c'est le moment d'essayer !

Publié le 10/06/2015 à 03:48

C'est Mamadou Koïta qui animera les cours de danse africaine. A tester sans hésiter ce mercredi 10 juin ! –./ Photo DDM
C'est Mamadou Koïta qui animera les cours de danse africaine. A tester sans hésiter ce mercredi 10 juin ! –./ Photo DDM

Déjà organisatrice de nombreuses activités sportives et culturelles au village, l'ASCLI (Association Sport Culture et Loisirs à Issus) ajoute deux nouvelles propositions à son calendrier de la rentrée prochaine : danse africaine pour enfants et ados et chorale pour tous. La chorale sera animée par Audrey Rey, chanteuse professionnelle depuis plus de dix ans dans les orchestres et les groupes du grand sud de la France. Il s'agira d'une chorale sur la variété française et internationale. Une session pour adultes fonctionnera tous les quinze jours, le mardi à 20 heures. Pour les enfants à partir de 8 ans, la chorale aura lieu tous les quinze jours également, le vendredi à 17 heures (une liaison avec la garderie sera organisée). Quant à la proposition de danse africaine, elle est la belle conséquence du succès des divers stages organisés dans le courant de cette année. Des cours ados et enfants (5/6 ans), animés par Mamadou Koïta, seront proposés le mercredi après-midi à la salle des fêtes.

Pour démarrer au mieux ces nouvelles activités, des cours d'essais sont organisés en cette fin d'année scolaire : le 12 juin à 17 heures pour la chorale-enfants et le 16 juin à 20 heures pour les adultes (salle de classe historique). Pour ce qui est de la danse africaine, on pourra en tester le rythme et l'ambiance ce mercredi 10 juin à la salle des fêtes, à 14 heures pour les ados, et à 14 h 30 pour les plus jeunes (enfants dès 5/6 ans).

La Dépêche du Midi

Un dimanche éco-citoyen

Les plus jeunes participants au nettoyage du village, l'année dernière, ont promis d'être là cette année encore ! ./ Photo DDM
Les plus jeunes participants au nettoyage du village, l'année dernière, ont promis d'être là cette année encore ! ./ Photo DDM

A l'initiative de l'ASCLI (Association Sport, Culture et Loisirs d'Issus), le village d'Issus va vivre à l'heure de l'éco-citoyenneté ce dimanche 31 mai, de 9 heures à 18 heures. Cette 3e édition des «Journées écocitoyennes d'Issus» qui se tiendront, comme les années précédentes, à la salle des fêtes et sur la place du village, s'articule autour d'actions et de partages citoyens, avec de nombreuses animations proposées tout au long de la journée, pour accompagner le marché de producteurs locaux et le vide-greniers (inscriptions au 06 23 90 85 09) qui fonctionneront en continu.

Côté ateliers, par exemple, on pourra s'initier à la fabrication de pâte à modeler, de diffuseurs de senteur, de fabrication de savon, sels de bains ou crème anti-moustique… On pourra découvrir également le massage tuina, et s'exercer à reconnaître les céréales panifiables. On pourra aussi participer, de 10 h 30 à 12 heures, à une action citoyenne, «Nettoyons la nature» autour du village (venir avec des gants). Enfin, de 16 heures à 17 heures, une conférence permettra de découvrir Enercoop, le seul fournisseur d'électricité à s'approvisionner exclusivement et directement auprès de producteurs d'énergies renouvelables… Quant à la principale animation de la journée, ce sera la «Roulangerie», un vrai four à pain qui se déplace avec son boulanger et son animatrice. A la fois atelier de fabrication de pain au levain naturel, depuis le pétrissage jusqu'à la cuisson, et point de restauration sur place, il sera à Issus pour la seconde fois cette année. La participation à l'atelier (en trois étapes : de 11 heures à 11 h 45 (pétrissage), de 14 heures à 15 h 15 (façonnage) et de 16 h 45 à 17 h 20 (cuisson) est de 5 €. Il est préférable de s'inscrire (Cécile au 06 46 23 32 30) mais pour les indécis, une inscription le jour-même sera toujours possible.

Une belle journée à partager en famille.

La Dépêche du Midi


Stage de danses africaines : on en redemande !

Publié le 01/04/2015 à 03:55

Des stagiaires ravis ! ./ Photo DDM
Des stagiaires ravis ! ./ Photo DDM

Organisé par l'Association Sports, Culture et Loisirs à Issus (A.S.C.L.I), le stage de danses africaines a réuni une dizaine de participantes à la salle des fêtes du village. Des participantes ravies de ce bel après-midi au goût à la fois exotique, sportif et convivial, et qui en redemandent ! Près de 3 heures durant, les stagiaires, novices ou confirmés, ont été accompagnés par Dieudonné et le son original d'instruments traditionnels comme le «DoumDoum». Enthousiaste, Corinne, l'une des participantes, explique «Après un petit quart d'heure d'échauffements, M. Koïta, dit «Makalou», a partagé un peu de sa culture en nous initiant à la danse traditionnelle, enchaînant progressivement, mais sur un rythme de plus en plus soutenu, des mouvements ayant chacun une signification particulière.» Le résultat fut probant. A la fin de l'après-midi, les participants réalisaient une chorégraphie composée de sept mouvements distincts. Chacun est reparti fourbu, mais souriant et paradoxalement, plein d'énergie…

L'A.S.C.L.I. envisage de renouveler l'expérience d'ici cet été (un autre samedi après-midi) et de proposer, par ailleurs, des «mini stages ados/adultes» de 1 h 30, deux fois par mois, l'un le mardi soir, l'autre le vendredi soir (un calendrier sera établi pour la rentrée de septembre 2015).

ascli31450@gmail.com, ou bien ou par SMS au 07 82 03 32 25.

La Dépêche du Midi



Un bilan et des vœux

Publié le 23/01/2015 à 03:53

L'équipe municipale réunie autour du maire, Bruno Caubet ./ Photo DDM
L'équipe municipale réunie autour du maire, Bruno Caubet ./ Photo DDM

Les Issussiens ont répondu en nombre à la traditionnelle invitation de la municipalité pour les vœux aux habitants et le partage de la galette. En préalable, le maire, Bruno Caubet, est revenu sur les événements tragiques des 7, 8 et 9 janvier pour dénoncer et se révolter devant de tels actes, et l'assistance a observé une minute de silence à la mémoire des victimes. Après quoi un rapide retour sur 2014 lui a permis de rappeler que le nombre d'habitants ne cesse d'augmenter, quinze nouveaux ménages étant venus s'installer sur la commune dans le courant de l'année. Le maire a également souligné le dynamisme du Regroupement pédagogique, précisant que 136 enfants au total, dont 70 sur l'école d'Issus, fréquentaient les six classes du RPI. «Ce dynamisme, qui représente une richesse, a-t-il ajouté, exige aussi des moyens financiers importants qui grèvent une grosse partie du budget communal».

Ont ensuite été rappelés l'approbation du Plan local d'Urbanisme (PLU) qui dote la commune d'un document de planification et de réglementation essentiel pour son développement, ainsi que les travaux de la traversée du village réalisés grâce au soutien du conseil général et du Sicoval, sans oublier le 1er prix des villages fleuris de la Haute-Garonne décroché cette année par la commune. Le tissu associatif, «élément essentiel du lien social avec des activités proposées toute l'année et des événements remarquables» a également été mis à l'honneur, avec un rappel des événements marquants de la dernière saison et un grand coup de chapeau adressé à tous les bénévoles qui s'investissent sans compter.

Pour ce qui est de 2015, a ensuite annoncé le maire, «l'année sera tournée vers les économies budgétaires, rendues obligatoires dans le cadre de la baisse sans précédent des dotations de l'Etat pour la participation au rétablissement des comptes publics de la nation». Mais, a-t-il ajouté, offensif, «ces contraintes financières ne nous décourageront pas. Au contraire, elles vont nous inciter à avoir de l'audace, de l'initiative !»


Villages fleuris : le grand prix pour Issus

Publié le 24/12/2014 à 03:53, Mis à jour le 24/12/2014 à 09:12

Véronique Verbeke, maire-adjointe, et Thierry Colombiès, le jardinier municipal, lors de la remise des prix au Conseil général ./– Photo DDM
Véronique Verbeke, maire-adjointe, et Thierry Colombiès, le jardinier municipal, lors de la remise des prix au Conseil général ./– Photo DDM

Cette année encore, le village d'Issus fait partie des 44 communes de Haute-Garonne récompensées dans le cadre du concours des Villages fleuris. Et c'est même carrément le Grand Prix de sa catégorie (communes de 301 à 1000 habitants) qu'il rafle pour 2014 ! Une distinction qui va droit au cœur du jardinier municipal, Thierry Colombiès, qui veille jalousement à l'entretien et à l'embellissement permanent des espaces communaux. Et encouragés par ce bel exemple, les villageois lui emboîtent le pas, s'ingéniant à décorer et à fleurir jardins, balcons et devants-de-portes. A l'entrée du village, par exemple, le jardin de Claudette Lasserre est un véritable petit paradis planté de rosiers, de géraniums multicolores, d'iris, de glaïeuls, de toutes sortes de fleurs... Il a bien sûr également été remarqué par le jury, qui lui a décerné, pour la cinquième année consécutive, le premier prix des participants individuels.

La Dépêche du Midi

Le succès du marché de Noël des écoliers

Publié le 13/12/2014 à 03:51, Mis à jour le 13/12/2014 à 09:06

Il y avait foule, autour du stand des enfants de l'école./ Photo DDM, A. P.
Il y avait foule, autour du stand des enfants de l'école./ Photo DDM, A. P.

Le marché de Noël organisé dimanche par l'association des parents d'élèves autonomes du Lauragais (PEAL) a, cette année encore, connu le succès.

Outre les nombreux stands d'artisans et de producteurs, et celui des enfants de l'école, les animations proposées aux plus jeunes visiteurs, par exemple l'atelier-cuisine Tupperware de Nicole, ou encore les intermèdes-slam de Cécile, ont été prises d'assaut.

Une collation a été également offerte aux enfants à l'heure du goûter. Un avant-goût des vacances toutes proches, pour les jeunes écoliers du regroupement pédagogique intercommunal (RPI).

La Dépêche du Midi


Vos produits locaux avec La Ruche qui dit «Oui»

Publié le 20/11/2014 à 03:52, Mis à jour le 20/11/2014 à 08:43

Autour de Malika : l'équipe./ Photo DDM
Autour de Malika : l'équipe./ Photo DDM

Au terme d'une année de travail sur le projet, une «Ruche qui dit oui» vient de voir le jour au village. Le principe en est simple : il suffit de s'inscrire pour bénéficier de produits de consommation courante, achetés directement à des producteurs de la région. Malika, à l'origine de ce projet original, se réjouit d'avoir enfin atteint son but : «Le chemin a été dur, mais cependant riche ! Nous accueillons des producteurs bio ou pratiquant une agriculture fermière de qualité, respectueux de l'humain, de l'animal, de l'environnement. Ce sont aussi des producteurs locaux, qui se situent dans un rayon de 44 km de moyenne, en tenant compte d'une productrice qui fait de l'huile essentielle et qui est à 112 km, mais qui ne viendra qu'une ou deux fois par an.» Dès à présent, les adhérents peuvent choisir, via le site, parmi environ cent trente produits locaux, des produits qui répondent à des critères de qualité sanitaire, qualité gustative, production locale… Légumes, fruits, viandes, œufs, produits laitiers, pain, miel et confiture, on peut tout trouver, à la Ruche ! Les livraisons se font à la salle préfabriquée, au village, tous les quinze jours, le samedi matin de 10 h 30 à midi. L'occasion également, pour les adhérents, de partager un moment convivial autour d'un café et de quelques douceurs, le temps de ce marché éphémère. La prochaine livraison est annoncée pour ce samedi 22 novembre.

Site et contact : www.laruchequiditoui.fr ou bien Malika au 06 26 42 13 51 ou malili.khalkhal@sfr.fr

La Dépêche du Midi


Cinq très beaux jours de fête

Temps fort de la fête locale, la cérémonie du souvenir./Photo DDM, A.P.
Temps fort de la fête locale, la cérémonie du souvenir./Photo DDM, A.P.Publié le 28/08/2014

Ce sont cinq très belles journées d'animations et de festivités en tous genres que le comité des fêtes d'Issus, épaulé cette année par l'association «Mets les Watts», vient d'offrir aux villageois et à leurs voisins et amis. Les gastronomes étaient aux premières loges, avec deux rendez-vous incontournables : celui de la grande soirée tapas associée cette année (actualité oblige !) à une pétillante animation brésilienne ; et celui du fameux cassoulet pour lequel Thierry, le chef étoilé local, a dû passer de quatre à cinq marmites pour parvenir à rassasier tous les convives, de plus en plus nombreux à se retrouver autour des tables dressées en plain air, sur la place du village. Les sportifs n'étaient pas oubliés, avec les habituels concours de pétanque et de ball-trap, qui ont fait le bonheur des amateurs. Quant aux chineurs, ils se sont régalés du traditionnel vide-greniers qui a transformé, l'espace d'une journée, ce paisible village des coteaux en un marché aux puces géant de plus de 150 stands. Mais bien sûr, c'est surtout la musique qui a donné le ton à la fête, avec notamment un démarrage en fanfare par le Festival Lyzerock et ses quatre groupes à l'affiche, parmi lesquels «Sugar & Tiger» et sa star emblématique Didier Wampas. Quant aux bals et apéro concerts, ils ont connu leur succès habituel, animés avec brio par des formations de renom : Aldo Feliciano, Sankara, le Duo Antchouki et DJ Jack Le Toulousain (un ancien des Gold et d'Emile et Images, quand même !).

Au total, un très beau succès, que le maire, Bruno Caubet, a tenu à saluer devant le nombreux public présent au traditionnel apéritif concert offert par la municipalité à l'issue de la messe solennelle et de la cérémonie du souvenir au monument aux morts. En ne manquant pas de souligner l'implication sans faille de la grande équipe des bénévoles du Comité, cornaquée cette année par un nouveau président, Ronald Austrui !


La fête a commencé

Publié le 15/08/2014 Toute l'équipe du Comité fin prête pour le coup de feu du cassoulet./Photo DDM.AP.
Toute l'équipe du Comité fin prête pour le coup de feu du cassoulet./Photo DDM.AP.

Rebaptisée «festa» pour l'occasion, la fête au village revient avec ses quatre beaux jours de réjouissances en tous genres. Après le brillant prélude du Festival rock ce mercredi, les festivités ont repris hier avec au menu le cassoulet cuit au feu de bois suivi d'une soirée dansante. Aujourd'hui c'est le jour de la messe solennelle, célébrée à 11 heures à l'église du village suivie à 11 h 45 de la cérémonie du souvenir au monument aux morts et d'un apéritif musical. L'après-midi, des jeux pour les enfants seront proposés à partir de 17 heures. Après quoi les festivités reprendront en musique, à 18 h 30 puis 22 heures, avec la célèbre formation d' «Aldo Feliciano», l'un des piliers musicaux de «La Festa» issussienne.

La journée du samedi 16 août sera tout à la fois sportive et festive, avec un concours amical de pétanque en doublettes proposé par La Petite Boule d'Issus pour animer l'après-midi (à partir de 14 h 30), suivi d'un apéro tapas et clin d'œil Brésil (à partir de 20 heures) puis d'un grand bal (à partir de 22 h 00) avec le groupe «Sankara» pour aller jusqu'au bout de la nuit.

Le dimanche 17 août sera dédié au fameux vide-greniers de la fête. Il se déroulera de 9 heures à 17 heures, avec une solution de restauration sur place proposée du côté de la buvette. En parallèle se déroulera, sur le site des Grèzes, à Noueilles, le ball-trap des chasseurs, avec début des concours à 15 heures (ouvert à tous). Et pour clôturer les festivités, c'est le «Duo Antchouki» qui se produira en concert à partir de 22 heures. Les emplacements sont libres, l'inscription n'est pas obligatoire, le règlement s'effectuera sur place.


Un atelier cirque pour les enfants à la rentrée

Un atelier cirque pour  les enfants à la rentrée
Un atelier cirque pour les enfants à la rentrée

L'association sports, culture et loisirs à Issus (ASCLI) propose une activité cirque destinée aux enfants de plus de 6 ans, à la rentrée. L'atelier se déroulera le jeudi soir tous les 15 jours (en alternance avec l'atelier de danse moderne), de 17 heures à 18 h 30, à la salle des fêtes du village. À la demande des parents lors de l'inscription, l'animatrice pourra aller chercher les enfants inscrits, à la garderie de l'école d'Issus à 17 heures Le groupe comprendra au maximum 14 enfants et la première séance est prévue pour le jeudi 18 septembre. Contact : Anne, au 06 83 54 36 61

Publié le 14/08/2014 à 03:52


La fête du 15 août avec un nouveau président au comité
 Autour de l'ancien et du nouveau président, l'équipe du Comité, fin prête pour cinq jours de festivités villageoises./Photo DDM
Autour de l'ancien et du nouveau président, l'équipe du Comité, fin prête pour cinq jours de festivités villageoises./Photo DDM

Toujours ancrées au 15 août, les festivités villageoises se préparent avec, cette année, un nouveau président au comité des fêtes. Après une quinzaine d'années à la tête l'association festive issussienne, le président Christophe Ferraro, pris par d'autres activités, a décidé de passer la main lors de la dernière assemblée générale.

La fête au village se mijote donc cette année avec un nouveau président aux fourneaux : Ronald Austruy, par ailleurs également président de l'association «Mets les Watts», organisatrice du Festival «Lyzerock». L'occasion rêvée de conjuguer fête et festival, ce dernier étant programmé en ouverture des festivités, le mercredi 13 août, dès 18 h 30.

À l'affiche : «Dancers In Red», le Montpelliérain Didier Varela, le groupe «Sabotage» et «Les Sugar and Tiger», accompagnés de leur star emblématique, Didier Wampas. Le lendemain commencera la fête, avec l'incontournable cassoulet fait maison et cuit au feu de bois, pour lequel les inscriptions sont en cours (Claudette au 05 61 81 16 09). Les animations en journée et les soirées dansantes s'enchaîneront ensuite jusqu'au dimanche 17 août, jour de clôture animé par le traditionnel vide-greniers.

L'équipe du comité des fêtes

Président : Ronald Austrui ; vice président : Patrick Hengl ; secrétaire : Claudette Lasserre ; secrétaire adjointe : Lucile Peybernes ; trésorier : Christophe Henry ; trésorière adjointe : Laura Lasserre ; membres actifs : Frederic Bonato, Benoit et Bruno Caubet, Denis Destarac, Jérome Guilhem, Michel Ledinh, Marie Dupuy, Thierry Navarro, Raymond Vicente, Christophe et Paola Ferraro, Cedric et Magali Crampette, Thierry Colombies, Franck Barbier, Manon Deniaud


Ateliers découverte

Publié le 14/06/2014 à 03:50, Mis à jour le 14/06/2014 à 09:55

Aujourd'hui, de 10 heures à 18 heures, à la salle des fêtes et sur la place de la mairie, les associations issussiennes invitent le public à venir découvrir les multiples activités qu'elles offrent tout au long de l'année. Du tai-chi à l'art floral, du BMX au poney, de la sculpture au théâtre… Dès 10 heures, la journée s'ouvrira avec un atelier de sculpture sur talc et un autre de gi gong et tai chi. De 10 h 30 à 12 heures, place aux adeptes du scrapbooking (inscriptions sur place), puis de l'art floral (à 11 heures). À 14 h 30, une initiation au BMX sera proposée aux enfants. Plus tranquille, un tournoi d'échecs prendra le relais à 16 heures, en même temps que débuteront, pour les plus jeunes, des balades à poney (de 16 heures à 18 heures). Et à 17 heures, les comédiens amateurs du village monteront sur scène pour présenter différentes saynètes de leur composition.

Enfin, pour clôturer la journée, un apéro-concert débutera à 18 heures, animé par le groupe «Autour d'un vers», au profit de la recherche contre l'Ichtyose. À 19 h 30, la soirée se prolongera avec repas pique-nique tiré du panier et buvette sur place.


Issus. Circuits courts : une Ruche qui dit oui !

Publié le 08/06/2014 à 03:49

Au cœur de la Ruche issussienne : une équipe dynamique et motivée./Photo DDM.

Au cœur de la Ruche issussienne : une équipe dynamique et motivée./Photo DDM.

Une «Ruche qui dit oui» achève de se construire à Issus. Le principe est simple, il suffit de s'inscrire pour bénéficier de produits de consommation courante, issus d'une agriculture fermière de qualité, et achetés directement à des producteurs de la région. L'inscription se fait sur le site de la Ruche et n'engage à rien. Dès l'ouverture, les adhérents pourront choisir toutes les semaines, via le site, des produits proposés par des producteurs préalablement sélectionnés, et qui répondent à des critères de qualité sanitaire, qualité gustative, production locale… Les livraisons se feront à la salle préfabriquée, au village, tous les samedis matins. Ce sera également pour les adhérents l'occasion de partager un moment convivial autour d'un café et de quelques douceurs, le temps de ce marché éphémère.

Malika est à l'origine de ce projet original : «C'est une amie parisienne, qui achète de cette façon, qui m'a parlé des Ruches. J'ai regardé autour de chez moi, la plus proche était à Nailloux et son horaire de distribution ne me convenait pas. Alors, je me suis lancée ! Je crois au fait que nous pouvons consommer autrement, qu'il n'est pas trop tard… Consommer local, respecter la saisonnalité, accepter de manger moins de viande, sont les solutions à certains de nos problèmes de santé et d'environnement.» Malika se réjouit de constater que le seuil des cent premiers adhérents inscrits est déjà largement atteint, ce qui va permettre l'ouverture des créneaux de vente du samedi. Par ailleurs, ajoute-t-elle, «nous recherchons également quelques producteurs locaux de fruits et légumes bio, confiture bio, pâtes bio, etc.»

Infos sur www.laruchequiditoui.fr ou contact Malika au 06 26 42 13 51 ou à l'adresse malili.khalkhal@sfr.fr


Issus. Les abeilles ont envahi l'école !

Publié le 27/05/2014 à 03:51

Les jeunes écoliers, très intéressés./ – Photo DDM

Les jeunes écoliers, très intéressés./ – Photo DDM

Près de 70 écoliers des trois sections de la maternelle et du CP de l'école primaire Emile Sentenac d'Issus ont profité d'une journée de classe un peu particulière pour entrer dans le monde des abeilles. Les ateliers animés par Gérard Freyssenge, apiculteur amateur et auteur du livre documentaire jeunesse «Au royaume des abeilles», ont captivé la jeune assistance qui a découvert ces insectes fascinants grâce à une ruche pédagogique. Grâce également à des vidéo-projections «cousues main» et élaborées en fonction des classes rencontrées, Gérard Freyssenge, qui pour l'occasion avait revêtu l'habit d'apiculteur et sorti l'enfumoir, a mis la vie des abeilles à la portée de tous les enfants. De la reine aux ouvrières, sans oublier le couvain, l'essaimage, le miel, la cire, la propolis, la gelée royale et le rôle important des abeilles dans la pollinisation, c'est toute la ruche qui a été passée en revue. À l'issue de cette présentation passionnée et instructive, chaque enfant s'est vu offrir un petit pot de miel. Suite à cette intervention, les enseignantes se réjouissent de prolonger la découverte du monde fascinant des abeilles avec leurs élèves.

Contact avec l'auteur-apiculteur : 06 72 65 22 10


Issus. Le village à l'heure de l'écocitoyenneté

Publié le 07/05/2014 à 03:49

Atelier en famille : le lombricompostage à la loupe./ Photo DDM - A.P.

Atelier en famille : le lombricompostage à la loupe./ Photo DDM - A.P.

Malgré une météo peu favorable, les visiteurs se sont succédé tout au long de la journée, découvrant avec plaisir les nombreuses animations (marché bio, conférences, stands d'information…) proposées par l'équipe de l'ASCLI (Association Sport, Culture et Loisirs d'Issus) dans le cadre de cette deuxième «Journée Eco-citoyenne» au village. Visiteurs, mais aussi acteurs, puisqu'une équipe d'une dizaine de volontaires a constitué un commando de nettoyage des fossés de la commune (succès de collecte garanti !) et que les divers ateliers, notamment celui de compostage, animé par l'équipe du Sicoval, ont connu un joli succès. Il ne reste plus maintenant qu'à mettre en application toutes les découvertes et expériences de la journée, et à se donner rendez-vous pour l'édition n°3 de cette animation villageoise qui ne demande qu'à se pérenniser


Issus. Ecocitoyenneté : une journée, des ateliers

Publié le 26/04/2014 à 03:50

Des animations pour tous, tout au long de la journée./Photo DDM.

Des animations pour tous, tout au long de la journée./Photo DDM.

La deuxième édition des «Journées écocitoyennes d'Issus» se tiendra demain, de 9 heures à 18 heures, à la salle des fêtes du village. Coordonnée par l'ASCLI (Association Sport, Culture et Loisirs d'Issus), elle se veut festive et ludique, tout autant que pédagogique. Ainsi que l'expliquent les organisatrices, «cette journée a pour but de sensibiliser toutes les générations à l'importance d'une alimentation saine, dans un cadre de vie de qualité et épanouissant.»

Cette année, l'une des thématiques mises en avant sera la gestion des déchets et, dans ce cadre, une action citoyenne sera proposée aux villageois, dès l'ouverture : il s'agira de constituer un commando de nettoyage des fossés de la commune, qui démarrera dès 9 heures (rendez-vous sur la place du village, pour le départ). Toujours sur la problématique de gestion des déchets, le Sicoval sera présent pour répondre à toutes les questions sur la redevance incitative, et également animer un atelier de compostage.

Le traditionnel Marché bio déploiera ses étals tout au long de la journée, avec notamment la participation des producteurs de «La ruche qui dit oui» (actuellement en construction au village). Pour les participations très locales, à noter par exemple qu'un boulanger bio de Mauvaisin fera cuire le pain sur la place du village, et que la maraichère de Pouze proposera ses plants prêts à mettre en terre.

Des conférences seront également proposées tout au long de la journée : à 11 heures, «Auprès de mon arbre», par l'association JAAL de Venerque ; à 15 heures, «Les pollinisateurs», par l'association Jardiniers de Tournefeuille ; à 16 heures, «La santé par les abeilles», par Poulain James, apiculteurs (déjà présents l'année dernière).

Restauration et buvette sur place. Tél. 05 34 66 40 73.


Issus. Deuxième édition de l'expo artistique dimanche

Publié le 22/11/2013 à 03:51, Mis à jour le 22/11/2013 à 09:18

Les artistes locales lors du vernissage de la première expo. Elles reviennent avec de nouvelles œuvres, ce dimanche, à la salle des fêtes./Photo DDM
Les artistes locales lors du vernissage de la première expo. Elles reviennent avec de nouvelles œuvres, ce dimanche, à la salle des fêtes./Photo DDM

L’ASCLI (Association Sport Culture Loisir Issus) organise sa deuxième exposition artistique ce dimanche 24 novembre, de 10 heures à 18 heures, à la salle des fêtes du village. L’occasion de découvrir un large éventail d’œuvres inédites et réalisées par des artistes locaux (peinture, sculpture et, la nouveauté de l’année, photographie, et de glaner, sans doute, des idées originales pour les prochains cadeaux de fin d’année. Une tombola sera également proposée (1,50 € le ticket, 5 € les 4) tout au long de la journée, avec de nombreux lots à la clé.



Publié le 11/10/2013

Issus. «Sans domicile fixe» s'installe à la salle des fêtes

La compagnie de l'Echelle propose, ce soir, «Sans domicile fixe».

 

L’association sports, culture et loisirs à Issus (ASCLI) invite à une soirée théâtre aujourd’hui, vendredi 11 octobre, à 20 heures, à la salle des fêtes du village. À l’affiche : «Sans domicile fixe», une pièce de la compagnie belberautaine de l’Echelle, écrite par Daniel Russo et mise en scène par Marc Lionnet. Au cours de l’histoire, Hubert Brunet, P.-D.G. d’une société, la cinquantaine, a invité chez lui, pour le réveillon de la Saint-Sylvestre, deux couples d’amis de longue date, dont son comptable. La soirée, qui devait s’annoncer des plus tranquilles, va être fortement perturbée par la venue d’un invité de dernière minute, un SDF, qu’Agathe Brunet a «récupéré» au hasard d’un achat de dernière minute.











Publié le 25/09/2013 à 03:52

Issus. Mounjetada : la recette pour 400 couverts

Il est 19h. Les haricots sont à point. Thierry a rempli sa mission./Photo DDM - A.P.

Voilà une douzaine d’années que Thierry Colombies préside aux destinées de la fameuse «mounjetada au confit de canard cuite au feu de bois», l’une des spécialités de la Festa à Issus. D’une centaine de convives au départ, la notoriété aidant, ce sont à présent plus de 400 couverts qu’il faut assurer, mais… Thierry assure ! Après avoir sollicité l’aide et les conseils de sa maman, Josianne, les premières années, il s’est rapidement senti assez rodé pour prendre en charge, seul, tout le processus. Une journée à temps plein de 12 heures (de 7 heures à 19 heures !), dont quatre heures de trempage des haricots et cinq de cuisson ! Quant aux ingrédients, les quantités sont aussi impressionnantes que le temps de travail : pour 40 kg de haricots lingots, Thierry ajoute 25 kg de couennes et pieds de porc, 25 kg de saucisse de couennes, 25 kg de «coustelous», 10 kg de talons de jambon, et 10 kg de légumes variés. Sans compter, bien sûr, le confit préparé à part : une cuisse-et-entrecuisse par personne ! Et pour cuire le tout, disposé en couches successives dans les maxi-faitouts (les couennes tout en bas, les haricots sur le dessus, et ne surtout pas remuer pour éviter de les écraser !), un bon m3 de bois ! Voilà, il ne reste plus qu’à déguster ! Et il faut vraiment revenir chaque année, car la mounjetada d’Issus n’est jamais tout à fait la même : pour parer à toute monotonie, Thierry s’est en effet fixé un petit challenge supplémentaire : «Chaque année, j’ajoute un nouvel ingrédient, explique-t-il. Cette année, c’était les poireaux. Et je cherche déjà une idée pour l’année prochaine !»


Publié le 27/08/2013 à 03:50

Issus. Rentrée des classes

Dans le cadre de la réorganisation de la semaine scolaire sur le Regroupement pédagogique (RPI) Issus-Noueilles-Pouze, la garderie du mercredi matin se transforme en Accueil de Loisirs (ALSH) le mercredi après-midi. Ce Centre de Loisirs, géré par le Centre Intercommunal d’Action sociale du Sicoval (CIAS), fonctionnera tous les mercredis (hors vacances scolaires), de 12 heures à 18 h 30 à Noueilles. Les dossiers d’inscription (disponibles en mairie ou téléchargeables sur les sites internet de Noueilles et d’Issus) pour le mercredi 4 septembre doivent être déposés, parfaitement complétés, à la mairie de Noueilles au plus tard ce mardi 27 août à 18 h 30. À noter également que les cartes de transport scolaires sont dès à présent disponibles en mairie et peuvent être retirées auprès du secrétariat aux heures d’ouverture. A. P.


Publié le 24/08/2013 à 03:47

Issus. Des festivités estivales très réussies

Autour du président Christophe Ferraro, la grande équipe du comité, fin prête pour le service de 400 couverts de la mounjatada ./Photo DDM, A.P.

Organisée de main de maître, comme chaque année, par la grande équipe du comité des fêtes, l’édition 2 013 de la fête au village a fait, quatre jours durant, le bonheur des Issussiens et de leurs voisins et amis.

Beau temps et belle ambiance ont régné sur ces festivités estivales et leurs nombreux rendez-vous traditionnels : la mounjetada faite maison qui a réuni plus de quatre cents convives (et encore, on a dû refuser du monde !" s’exclame Claudette, préposée aux inscriptions).

À l'unanimité

La soirée tapas, a fait un tabac, comme toujours ; les concours de ball-trap et de pétanque, qui font toujours le bonheur des amateurs et des sportifs ; le vide-greniers, qui a fait le plein des exposants aussi bien que des visiteurs, à la satisfaction générale ; les bals et apéros concert, pour tous les âges et pour tous les goûts, animés avec brio des formations de renom : «Aldo Feliciano», «Sankara», «Dépôt d’Bilan» et le DJ «Jack le Toulousain», un ancien des «Gold et d’Émile et images» !...

Un très beau succès que le maire, Bruno Caubet, a tenu à saluer devant le nombreux public présent au traditionnel apéritif offert par la municipalité à l’issue de la messe solennelle et de la cérémonie du souvenir, en ne manquant pas de souligner l’implication sans faille de la grande équipe des bénévoles du comité.


Publié le 22/08/2013 à 03:47

Issus. Belle journée de chine sous le soleil

La foule dans les rues ./ Photo DDM, A.P.

Il y avait foule, dimanche à Issus, pour le traditionnel vide-greniers du 15 août , organisé cette année le dimanche 18. Avec des exposants très nombreux et bien achalandés et un défilé dense et ininterrompu de visiteurs sous un chaud soleil dominical, l’animation a connu un très beau succès, pour le plus grand plaisir du comité des fêtes local, grand organisateur des festivités estivales. On trouvait vraiment tout et n’importe quoi, dimanche, à Issus, depuis le mini-service à liqueurs jusqu’à la maxi-poêle à paella, en passant par les vélos tout-terrain, les fringues tous âges, les bouquins tous états, ou les flacons tous bouchons… Et rares furent les visiteurs qui ne se laissèrent pas tenter par l’une ou l’autre super-affaire de l’été ! Une belle journée de fête, et une animation bien sympathique qui permet tout à la fois de prolonger la vie des objets et de redécouvrir les vertus de la marche et les plaisirs du marchandage…


Publié le 01/08/2013 à 03:48

Issus. Chantier international : huit jeunes volontaires pour restaurer l'abreuvoir

Le  jour de leur arrivée, les jeunes volontaires accueillis par le maire, Bruno Caubet, et les villageois. / Photo DDM, A. P.

Venus d’Espagne ou de Russie, de Tchéquie ou de Turquie,… mais aussi de France, ils sont huit jeunes de 18 à 23 ans qui ont décidé de consacrer trois semaines de leurs vacances à la rénovation de l’ancien abreuvoir communal, situé rue de la Fontaine, au cœur du village. Et le travail ne manque pas ! Leur tâche consiste à nettoyer les lieux, à restaurer le bâti, à dégager les alentours et à préparer le terrain pour les futures plantations qui y seront installées, à une saison plus propice. L’ensemble de ces travaux est encadré par une équipe technique du Sicoval, initiateur du projet, et le quotidien est géré par l’association «Jeunesse et Reconstruction», qui propose chaque été un chantier de jeunes volontaires sur l’une ou l’autre commune de la Communauté d’agglo. Cette association, qui existe depuis plus de 60 ans, a pour objectif, à travers la mise en place de tels chantiers, de donner à des jeunes de tous horizons la possibilité de se rencontrer et d’apprendre à vivre et à travailler ensemble dans un esprit de tolérance, de respect et de fraternité. Quant aux communes, elles assurent l’accueil logistique du groupe qui, à Issus, a posé ses bagages dans l’ancien préfabriqué de l’école. Les villageois, quant à eux, ont accueilli avec grand plaisir ces jeunes venus d’ailleurs, qu’ils invitent à tour de rôle à partager une grillade ou à faire trempette dans la piscine familiale. Alina, Katerina, Klara, Marta, Merve, Michaël, Olesya et Victoria garderont de leurs trois semaines en Lauragais un excellent souvenir !


Publié le 26/04/2013 | La Dépêche du Midi
Au détour d'un stand : le travail du bois./ Photo DDM - A.P.

Au détour d'un stand : le travail du bois./ Photo DDM - A.P.

Marché de producteurs, expo de créateurs, ateliers, conférences, jeux pour petits et grands, et même tombola… la première «Journée Eco-citoyenne» d'Issus affichait un programme d'une belle diversité et d'une grande qualité.

Les visiteurs qui se sont succédé tout au long de la journée ne s'y sont pas trompés et ont également apprécié la convivialité de l'accueil et la qualité de l'organisation. Alors, même si la fréquentation de cette première animation éco-citoyenne n'a pas été tout à fait à la hauteur des attentes des organisatrices, c'est tout de même un bilan très positif qu'elles peuvent en tirer. L'élan est donné !


Publié le 22/04/2013 | La Dépêche du Midi

Dynamique et motivée, l'équipe d'organisation est fin prête pour cette belle journée ./Photo DDM Dans la foulée de la Semaine du Développement durable, et à l'initiative de l'ASCLI (Association Sport, Culture et Loisirs d'Issus), le village d'Issus va vivre à l'heure de l'éco-citoyenneté ce samedi de 9 heures à 18 heures.

«Cette première Journée Eco-Citoyenne, expliquent les organisatrices, a pour but de sensibiliser toutes les générations à l'importance d'une alimentation saine dans un cadre de vie de qualité et épanouissant.

Cette animation est donc à visée pédagogique, mais aussi festive et ludique !» La journée sera notamment animée par un marché de producteurs biologiques et locaux, des conférences, des expositions, des ateliers, des jeux, un marché de créateurs…, le tout réparti en quatre grands pôles. La thématique «circuits courts» réunira des producteurs locaux et bio avec une offre très variée de pains, miels, viandes, fromages, plants et légumes anciens, galettes libanaises, canards gras de Barbarie, etc. Le pôle «bien-être et beauté» permettra de découvrir des huiles essentielles biologiques, des produits cosmétiques à base de plantes, des savons artisanaux, des tisanes… ainsi qu'un stand de Litho thérapie.

Animations et conférences

Le Marché de créateurs proposera entre autres une expo-vente de créations artisanales en matières naturelles ou recyclées (bijoux, mobilier, lingerie, accessoires, etc.). Quant au pôle «Energies renouvelables et habitat», il mettra en avant un éventail de solutions alternatives qu'il sera intéressant de découvrir.

Quatre conférences seront également proposées tout au long de la journée sur des thèmes aussi divers que «L'alimentation responsable» (10 h 30), «Les énergies renouvelables» (13 h 30), «La santé grâce aux abeilles» (15 h 00), «Litho-thérapie : la santé par les pierres» (17 h 00).

Des expositions, des ateliers, des jeux, une tombola… compléteront l'animation de cette journée, qui proposera aussi bien sûr restauration et buvette biologiques sur place, en partenariat avec les producteurs exposants et le réseau Biocoop.

Contact : jecocitoyenne31450@gmail.com ou 05 34 66 40 73.



Publié le 21/02/2013 | La Dépêche du Midi

Issus. De nouvelles activités avec sport culture et loisirs

C'est déjà parti pour les premiers rendez-vous belote./ Photo DDM ()

Née voilà un an à peine, l'association sports culture et loisirs à Issus (ASCLI) coordonne déjà de nombreuses activités au village : du step et du fitness pour les plus sportifs, des cours d'anglais et d'espagnol pour les candidats au multilinguisme, des travaux d'aiguille et du scrapbooking pour les petites mains créatrices…

Elle vient d'inscrire à son programme deux nouvelles activités hebdomadaires, qui viennent de voir le jour en ce début de mois de février. Les séances d'échecs, pour débutants et initiés (adultes et enfants) sont animées par Anne Celariès le mercredi, de 18 h 30 à 20 h 30, à la salle de la bibliothèque. «En toute décontraction, précise Anne, l'intérêt résidant dans les échanges et les rencontres !»

Quant aux rendez-vous du vendredi, de 20 h 30 à 22 h 30, toujours à la bibliothèque, ils sont destinés aux amateurs de belote… et à ceux qui souhaitent le devenir ! Ouverts aux «pros» des tapis verts aussi bien qu'aux débutants, ils sont animés par Claude Youssef et Gilbert Bergé, qui envisagent dès à présent de mettre en place quelques concours dans les mois à venir, «dès que les débutants auront pris le temps de se rôder un peu», indiquent-ils.

On l'aura compris, ces rendez-vous hebdomadaires à la bibliothèque ne visent pas la grande compétition, ils ont simplement l'ambition de proposer des soirées de détente et de convivialité, loin des écrans de télé ou d'ordinateurs…

Il est possible de s'inscrire à tout moment de l'année, la participation à ces activités ne requérant que l'adhésion à l'ASCLI (5 €). Contact pour infos : Agnès (présidente) au 05 34 66 40 73, ou Corinne (secrétaire) au 06 14 08 27 24.



Publié le 05/12/2012 | La Dépêche du Midi

Issus. Les belles surprises du marché de Noël

Un marché de Noël bien alléchant et très fréquenté./Photo DDM - A.P. ()

C'est un joli succès qui est venu couronner le troisième marché de Noël organisé par l'association des parents d'élèves autonomes du Lauragais (Peal) !

Les enfants des trois classes de l'Ecole Émile Sentenac avaient mis la main à la pâte avec enthousiasme, et leur stand, généreusement achalandé de toutes leurs productions (décorations de Noël, biscuits, etc..) était le plus grand, le plus beau, et le plus entouré !

Mais les exposants du marché étaient nombreux également, répartis sur trois salles, et leurs stands ont été très fréquentés, de même que celui du grilleur de marrons, qui alléchait les chalands, à l'entrée du marché. Quant aux animations pour les enfants (ateliers jardinage, maquillage, sculpture sur ballons, concours de chamboule tout, lectures de contes de Noël… et même la visite du Père Noël !), elles ont été prises d'assaut, tout comme le goûter qui était également offert aux enfants.


Publié le 15/11/2012 | La Dépêche du Midi

Issus. Expo collective dimanche

L'une des artistes exposantes, Anne Celariès, sculpteur sur pierre, dans son atelier issussien./Photo DDM - A.P. ()

La toute nouvelle association issussienne ASCLI (Association Sport Culture Loisirs à Issus) regroupe et encadre les activités sportives, culturelles et ludiques proposées au village (gym, travaux d'aiguille, cours d'anglais et d'espagnil, scrapbooking, tai-chi, etc.). Elle peut également proposer des animations, tel ce premier événement, organisé ce dimanche 18 novembre, de 10 heures à 18 heures, à la salle des fêtes du village.

Il s'agit d'une exposition collective, qui réunit quatre artistes issussiennes, amateurs ou professionnelles, dans les domaines de la peinture et de la sculpture.

Sculpture, peinture, et cadeaux de Noël

Côté sculpture, c'est Anne Célariès, sculptrice ornemaniste et auteur, entre autres, du nouveau monument aux morts du village, qui exposera quelques-unes de ses œuvres, travaillées sur pierre. Pour la peinture, trois artistes locales, Elsa Ferraro, Charlotte Gers et Sylvie Palaprat présenteront leurs travaux, issus de diverses techniques (acrylique, huile, couteau…) et de styles très divers, de l'abstrait au figuratif. Pour Sylvie Palaprat, par exemple, «les huiles concernent plutôt le figuratif. L'abstrait est acrylique et principalement au couteau. J'introduis quelquefois pour l'acrylique quelques textures et matières.» Quant à Elsa Ferraro, elle explique qu'elle travaille également en abstrait ou figuratif, à l'acrylique principalement ou en technique mixte (acrylique, aquarelle, collage et pastel) : «Je présenterai pour l'expo, précise-t-elle, majoritairement du monochrome, technique que j'affectionne car elle nous met face à un faux vide. Ainsi, la projection personnelle et l'imagination du spectateur sont très sollicitées. Cela touche l'émotion et la mémoire des sens».

On trouvera ainsi sur cette exposition un large choix d'œuvres artistiques inédites ainsi que des idées pour les futurs cadeaux de Noël. Une tombola (1,50 € le ticket, 5 € les 4 tickets) sera également proposée par l'association ASCLI, avec de nombreux lots à la clé. «Les sommes récoltées, explique la présidente, Agnès De Rancé, nous permettront de mettre en place des actions culturelles nouvelles et d'autres expositions.»



Publié le 12/10/2012  | La Dépêche du Midi

Issus. City Stade : inauguration samedi

Un bel équipement, qui est rarement inoccupé ./ Photo DDM - A.P. ()Ce n'est plus tout à fait une nouveauté, puisque le City Stade, équipement sportif en libre accès dédié aux jeux de ballons, s'inscrit dans le paysage issussien depuis deux ans déjà ! Largement plus de temps qu'il n'en fallait aux jeunes (et moins jeunes) villageois pour l'adopter, se l'approprier et en faire l'un de leurs points de rendez-vous préféré ! Il ne restait donc plus qu'à l'inaugurer, ce qui sera fait officiellement ce samedi 13 novembre à midi.

Au préalable, à partir de 10 heures, diverses animations sportives seront proposées à tous les villageois et leurs voisins et amis (qui sont invités à ne pas oublier leurs baskets !). Après le coup de ciseaux officiel, un apéritif sera offert par la municipalité et suivi d'une démonstration Step par l'association de Gym.

Un espace multisport

C'est la société Agorespace qui a mis en place ce bel espace multisport au cœur du village. «Comme tous nos terrains, explique l'un des représentants de la Société, cet Agorespace est conçu pour que chaque jeune puisse y réussir de beaux gestes sportifs, apprendre et prendre confiance en lui dans le plaisir, avec des terrains à son échelle, des hauteurs de paniers de basket réglables, des palissades «partenaires de jeu» qui renvoient et remettent en jeu balles et ballons, des vrais filets dans les buts, un vrai sol sportif…

De même, le jeu sportif, c'est aussi l'adoption de règles communes, et nous proposons un tracé multisport exclusif, d'une lecture simple qui permet de jouer et d'apprendre dans le respect des règles».

Et au-delà du terrain de sports et de loisirs, l'équipement représente également, pour la municipalité d'Issus, «un nouvel espace d'apprentissage des règles de jeux, des règles de vie et d'exercice de la citoyenneté et de la responsabilité individuelle et collective». On se souvient d'ailleurs que quelques jeunes du village avaient été embauchés par la Société pour aider au montage du terrain. Un exemple très concret de responsabilisation !


Publié le 10/08/2012  | La Dépêche du Midi

Issus. La festa promet d'être musicale sportive et conviviale

Comme chaque année, le comité au grand complet mettra les petits plats dans les grands pour que sa «festa» soit une réussite./ Photo DDM - A.P. ()

Comme chaque année, le comité au grand complet mettra les petits plats dans les grands pour que sa «festa» soit une réussite./ Photo DDM - A.P.

La fête revient et elle a été rebaptisée «festa» - prononcer «festo»), avec ses quatre beaux jours de festivités nombreuses et variées, adaptées à tous les âges et à tous les goûts. Pour ne pas faillir à la tradition,

Le dimanche (12 août) sera, comme toujours, le jour du vide- greniers ! Il se déroulera de 8 heures à 18 heures, avec une solution de restauration sur place proposée du côté de la buvette. Et pour clôturer la journée, c'est le groupe «Sangria gratuite», très attendu, qui se produira en concert.

Le lendemain, lundi 13 août, place aux délices gastronomiques avec le fameux cassoulet (au confit de canard, et mijoté au feu de bois !) qui sera servi sur la place (si le temps le permet) à partir de 20 h 00, et se prolongera par une soirée dansante animée par la disco mobile «Megamix».

La journée du mardi 14 août sera tout à la fois sportive et festive, avec un concours de pétanque en doublettes proposé par La Petite Boule d'Issus pour animer l'après-midi (à partir de 14 h 30 ; nombreux lots en nature !), suivi d'un apéro tapas-y-Sévillanas (à 20 h) puis d'un grand bal (à partir de 22 h ) avec le groupe «Sankara».

Pour ce qui est du mercredi 15 août, la journée débutera à 9 h 30 par la messe solennelle, qui sera suivie, à 11 heures, de la cérémonie du souvenir au monument aux morts et d'un apéritif musical, offert aux villageois par la municipalité. L'après-midi, des jeux seront proposés aux enfants à partir de 17 heures. Après quoi les festivités reprendront en musique à 22 heures, avec la formation «Aldo Feliciano» à l'animation de clôture.

Annie Proudom


Publié le 04/06/2012 09:34 | La Dépêche du Midi

Issus. Un premier festival de rock à l'affiche samedi

Les Dancers in red emmèneront les amateurs jusqu'au bout de la nuit./ Photo DDM - DR
Les Dancers in red emmèneront les amateurs jusqu'au bout de la nuit./ Photo DDM - DR

Tout récemment créée à Issus par une poignée de copains passionnés de musique, l'association « Mets les watts » s'est donné pour mission « de faire trembler les murs du village au son du rock n'roll », ainsi que l'explique son dynamique président, Ronald Austrui. Première création de la jeune association, le « Lyze Rock Festival » verra le jour le samedi 9 juin à Issus, sous les platanes de la place du village, avec en préambule, à partir de 18 heures, la diffusion sur écran géant de la finale du top 14 de rugby. Après quoi on « mettra les watts », grâce à trois groupes de qualité, tous issus de la scène toulousaine. Sont ainsi successivement programmés : « Kash » pour débuter la soirée avec son blues rock efficace, suivi des « Shaking Head » et de leur rock garage endiablé. Enfin les « Dancers in red » et leur musique sexy et énergique clôtureront ce premier festival. Buvette et restauration seront bien sûr proposées sur place et, cerise sur le gâteau, l'entrée est gratuite. Rendez-vous donc à Issus ce samedi 9 juin, à 18 heures pour les amateurs de rugby, et dès 20 h 30 pour tous les autres !

Site internet : www.lyzerockfestival.fr
















Publié le 16/05/2012 09:49 | La Dépêche du Midi

Issus. Technologie du haut débit

De gauche à droite : aux côtés des deux techniciens Orange, Bruno Caubet, maire d'Issus, Annie Algranti, déléguée régionale Orange  et Danièle Gil, maire de Pouze./
De gauche à droite : aux côtés des deux techniciens Orange, Bruno Caubet, maire d'Issus, Annie Algranti, déléguée régionale Orange et Danièle Gil, maire de Pouze.

Ils l'attendaient depuis des années, l'ADSL est enfin arrivé ! Depuis début février 2012, les communes de Pouze et Issus accèdent au haut débit via la technologie ADSL.

La totalité des foyers de ces deux communes, soit 193 lignes, est désormais éligible au haut débit par l'ADSL, avec un débit pouvant aller jusqu'à 8 Mbit/s (et même plus, pour les abonnés chanceux les plus proches du répartiteur, installé à proximité du cimetière de Pouze).

Mercredi en fin d'après-midi, à la mairie d'Issus, on inaugurait officiellement l'arrivée du haut débit, lors d'une réunion publique animée par Bruno Caubet et Danièle Gil, maires des deux communes, et Annie Algranti, Déléguée régionale adjointe Orange Midi-Pyrénées.

Cette dernière a notamment expliqué que l'opération Issus-Pouze faisait partie d'un vaste programme se montant à 60 millions d'euros d'investissements au niveau national et visant à neutraliser les équipements multiplexeurs, qui sont incompatibles avec la technologie ADSL.

Les habitants présents se sont unanimement déclarés ravis de cette avancée qui allait « leur changer la vie », et ont profité de la présence de Madame Algranti et de deux techniciens d'Orange pour poser de multiples questions d'ordre pratique ou technique : télévision, téléphonie mobile, abonnements, services, devenir de l'internet par satellite…

Les points abordés ont été nombreux et variés et les échanges se sont largement prolongés autour du vin d'honneur offert par la municipalité


Publié le 13/12/2011 10:47 | La Dépêche du Midi

Issus. Repas de fête pour les Aînés

Des retrouvailles bien sympathiques pour la trentaine de convives qui avaient répondu à l'invitation de la municipalité./Photo DDM - A.P.
Des retrouvailles bien sympathiques pour la trentaine de convives qui avaient répondu à l'invitation de la municipalité./Photo DDM - A.P.

Invités par le Centre communal d'action sociale (CCAS), et accueillis par Monsieur le Maire et l'équipe du Conseil municipal, les Aînés d'Issus viennent de se retrouver autour d'un joyeux et savoureux repas de fin d'année. Une salle accueillante, des tables joliment décorées et abondamment garnies, un menu de fête digne d'un réveillon, des serveuses et serveurs aux petits soins, une ambiance amicale et détendue… toutes les conditions étaient réunies pour que ce rendez-vous festif soit une belle réussite. Et une invitation à d'autres retrouvailles, notamment celles d'ores et déjà annoncées pour le 15 janvier prochain, autour de la galette des Rois.











Publié le 06/12/2011 09:39 | La Dépêche du Midi

Issus. Un joli marché de Noël

La rencontre avec le Père Noël./Photo DDM-A.P.
La rencontre avec le Père Noël./Photo DDM-A.P

C'est un joli succès qui est venu couronner le deuxième marché de Noël organisé par l'association PEAL (parents d'élèves du RPI Issus-Noueilles-Pouze). Quatre salles au total étaient ouvertes aux exposants, qui avaient répondu en nombre à l'invitation des parents d'élèves, et dont les stands ont été très fréquentés. Quant aux animations pour les enfants (ateliers de maquillage et jardinage, atelier de sculpture sur pierre avec la sculptrice Anne Celariès, balades en poney avec le Poney Club des Coteaux, concours de chamboule tout…), elles ont été prises d'assaut, tout comme le goûter qui était également offert aux enfants. Mais c'est tout de même la visite surprise du Père Noël, passé collecter les listes de commandes, qui a allumé le plus d'étoiles dans les yeux des jeunes écoliers.

 











Publié le 24/11/2011 08:14 | La Dépêche du Midi

Issus. De l'école au marché de Noël

Les enfants de la maternelle ont beaucoup travaillé dans les ateliers de Noël. / Photo DDM

Voilà plusieurs semaines déjà que les écoliers des deux classes maternelles de l'école Emile Sentenac mettent la main à la pâte pour préparer le marché de Noël, ce dimanche 27 novembre, de 9 h à 18 h. Avec leurs enseignantes, l'aide des Atsem et de quelques parents d'élèves, ils découpent, collent, malaxent, peignent… avec autant d'ardeur que de plaisir, pour fabriquer les belles décorations qui seront vendues sur le stand de l'école. Et, bien sûr, aux côtés des créateurs en herbe de l'école maternelle, une trentaine d'autres exposants seront au rendez-vous. «85 mètres linéaires ont été réservés et le marché s'étalera non seulement dans la salle des fêtes, mais aussi dans l'ancienne classe, le hall et la cantine scolaire», se réjouissent les membres de l'association des Parents d'élèves autonomes du Lauragais (PEAL), organisatrice de la manifestation. Ils annoncent également de nombreuses animations pour les enfants :ateliers carterie, jardinage, maquillage… un chamboule-tout, des promenades en poney, et même la visite du Père Noël qui collectera les listes des enfants. Buvette (avec chocolat et vin chaud) et restauration sur place.


Publié le 15/11/2011 09:45 | La Dépêche du Midi

Issus. Le nouveau monument

Les enfants porteurs de la gerbe, en compagnie du maire, Bruno Caubet./ Photo DDM




C'est devant le nouveau monument aux morts de la commune, une pierre blanche sculptée en forme de flamme par une artiste du village, Anne Celariès, que se sont déroulées cette année les cérémonies de commémoration du 11-novembre 1918.

Les villageois y ont participé nombreux, accompagnant les membres du conseil municipal, les enfants porteurs de la gerbe, et le porte-drapeau, Édouard Dubac. La cérémonie a compris le dépôt de gerbe, appel des morts, minute de silence et discours du maire Bruno Caubet.



Publié le 18/10/2011 10:04 | La Dépêche du Midi

Issus. Soirée jeux de société

Les jeunes et moins jeunes Issussiens (enfants, parents, grands-parents…) sont invités à une première soirée « Jeux de société » ce vendredi 21 octobre, à partir de 20 heures, à la salle de la mairie. La convivialité y sera de mise, aussi les participants sont-ils invités à apporter un gâteau fait maison ou bien un jus de fruit à partager. Ce premier rendez-vous sera suivi de trois autres soirées, programmées pour les vendredis 16 décembre, 10 février et 6 avril. Contact et renseignements : Agnès au 05 34 66 40 73








Publié le 20/09/2011 09:30 | Annie Proudom

Issus. Brodeuses : de fil en aiguille dix ans d'ouvrages

Aux rendez-vous du mardi soir (de 20 h 15 à 22 h 15), créativité rime avec convivialité./ Photo DDM - A.P.

De fil en aiguille, les brodeuses d'Issus atteignent cette année leur dixième anniversaire, qu'elles comptent bien célébrer dignement. La grande fête des dix ans est annoncée pour les 5 et 6 novembre prochains, et l'équipe d'Agnès de Rancé s'y prépare depuis plus d'un an déjà, ce qui promet, entre autres, une exposition de travaux d'aiguille d'une extraordinaire qualité.

Outre les travaux des couturières locales, les créations de quelques grands noms de la boîte à ouvrages sont également annoncées, avec la présence de leurs créatrices, bien sûr ! Les brodeuses d'Issus ont entre autres le plaisir et la fierté d'annoncer la participation de Marie-Thérèse Saint Aubin, avec ses créations sur la faune et la flore, et de Véronique Courtois, de « Rouge antique », avec ses créations en rouge et lin.

Les rendez-vous du mardi

Un concours sera également proposé par la créatrice Magali Ventre, de « Cœur à prendre », qui a ainsi créé une grille spécial anniversaire, et qui récompensera les meilleures réalisations. Enfin est également annoncée la présence de l'atelier « Lutin et compagnie », avec ses cadeaux pour les petits et les plus grands…

En attendant, les rencontres hebdomadaires viennent de reprendre, après quelques semaines de vacances bien gagnées, et chacune des anciennes s'affaire pour avancer et terminer son chef d'œuvre tandis que les nouvelles découvrent et testent l'infinie variété des points et des techniques. Initiation au point de croix et au patchwork (machine ou main, au choix), cours de couture de base, broderie traditionnelle, hardanger… toutes les découvertes et toutes les expériences sont permises, tous les mardis, de 20 h 15 à 22 h 15, dans les locaux de la mairie.. La cotisation annuelle n'est que de 5 € (matériel non fourni).

Si ces rendez-vous hebdomadaires du mardi vous tentent, que vous soyez couturière parfaitement débutant ou brodeuse largement confirmée, n'hésitez pas à contacter Agnès, au 05.34.66.40.73 (après 18 heures) ou au 06.46.75.92.94.


Publié le 02/09/2011 08:24 | La Dépêche du Midi

Issus. Élio et Eva les derniers-nés de la rue Corraze

Issus. Élio et Eva les derniers-nés de la rue Corraze

À peine nommée et inaugurée, la rue Raymond-Corraze a déjà quelques belles histoires à raconter. Notamment, celle de la famille Cayrouse, arrivée là voilà trois ans, et dont les deux enfants, Elio, 2 ans et demi, et Eva, 2 mois, sont nés à la maison, au numéro 15 de la dite rue. Pour Elio, ce fut un pur hasard ! Sa maman, Jenny, avait bien retenu sa chambre à la maternité de Lavaur, mais Elio, bébé super-speed, était arrivé avec une telle impétuosité qu'il n'avait laissé aucune chance à ses parents de suivre le scénario initialement prévu. L'ambulance elle-même avait été prise de court, et c'était finalement le médecin du SAMU, arrivé juste à temps, qui avait accompagné la maman pour les dernières longueurs de travail. Tout s'était si merveilleusement passé que le choix délibéré du couple d'accoucher à la maison pour leur deuxième enfant coulait de source. C'est ainsi qu'Eva Kate Jeanne est venue au monde, dans la maison de la rue Corraze, le 29 juin 2011 à midi, alors que les cloches de l'église toute proche (à l'angle de la même rue) sonnaient l'Angelus à toute volée.

Tous nos vœux de prospérité et de bonheur accompagnent Eva, et nos félicitations vont bien sûr à ses heureux parents, Jennifer Barnes, enseignante d'anglais, et Géraud Cayrouse, artisan en peinture, ainsi qu'à Elio, très fier d'être ainsi promu au rang de grand frère.


Publié le 25/08/2011 09:22 | La Dépêche du Midi

RPI - La classe des CP-CE1 déménage

Un groupe de déménageurs, au départ de Noueilles./ Photo DDM A.P.

Les arcanes de la carte scolaire vont imposer un certain nombre de nouveautés, cette rentrée, au sein des écoles du RPI (regroupement pédagogique intercommunal) Issus-Noueilles-Pouze. On note tout d'abord la fermeture d'une classe de maternelle à Issus, faute d'effectifs suffisants pour le maintien de la troisième classe, ouverte l'année précédente. Dans le même temps ouvre à Issus une classe d'élémentaire, alors que l'école primaire de Noueilles perd une classe.

Conséquence : la troisième classe de Noueilles doit donc déménager à Issus. Ce sont les CP (18 élèves) accompagnés d'une partie des CE1 (8 élèves) qui s'y collent, en compagnie de leur enseignante, Corinne Même. Restent à Noueilles une classe de CE1-CE2 (10+14 élèves) et une classe de CM1-CM2 (20+8 élèves).

Profitant des vacances, un groupe de « gros bras », composé de parents, d'enseignantes, d'élus et d'employés municipaux des deux communes ont procédé au déménagement du mobilier et matériel scolaire, ainsi que de quelques tables de cantine.

Tout est désormais prêt, à l'école d'Issus, pour accueillir les nouveaux dès la rentrée des classes.

Publié le 24/08/2011 09:20 | La Dépêche du Midi

Issus. L'inauguration de la rue Raymond-Corraze

Une partie de l'assistance pendant le discours du maire, devant la plaque de rue./Photo DDM - A. P.

« La décision prise par le conseil municipal d'Issus de donner le nom de Raymond Corraze à la rue située en face de sa maison de naissance nous permet de vivre un moment rare pour notre village en rendant hommage à un homme exceptionnel ».

Ainsi Bruno Caubet, maire d'issus, débutait-il son discours d'inauguration, après avoir dévoilé, en compagnie du député Patrick Lemasle, et de Robert Corraze, issussien de toujours et neveu de l'abbé Corraze, la plaque de rue apposée sur le mur de l'église bordant la voie. Et il est vrai que l'abbé Raymond Corraze, né le 11 février 1870 à Issus, ordonné prêtre en 1893, décédé en 1947, était un homme d'exception, « l'un de nos plus érudits et de nos plus sagaces historiens toulousains », ainsi que l'exprimera le président des Toulousains de Toulouse, lors de ses obsèques.

Chercheur infatigable, auteur d'innombrables notices historiques, contributeur à de nombreuses revues, il était aussi un vrai amoureux du Lauragais, ainsi que le maire s'est plu à l'observer, en citant in extenso l'une de ses descriptions de sa terre natale : « Regardez-la

[cette terre lauragaise] : il en est de plus pittoresque, il n'en est pas de plus douce. L'éclatante luminosité de son ciel, la rare qualité de la lumière qui baigne la splendeur de ses horizons, la tiédeur de son climat, la grâce mesurée de ses collines et de ses vallons, la fertilité de son sol, les rudes caresses du vent d'autan qui purifient l'atmosphère, toutes ces qualités réunies en font une terre d'élite et lui communiquent cette poésie intense qui se dégage des beaux spectacles de la nature et qui enchante nos yeux avant d'émouvoir les facultés de notre âme ». Une description qui est allée droit au cœur des très nombreux villageois présents, et des élus et habitants des villages voisins également venus en nombre pour assister à cette inauguration en forme d'hommage.


Publié le 19/08/2011 09:31 | La Dépêche du Midi

Issus. La fête sous le soleil pendant quatre jours

L'équipe du Comité autour de Christophe, le président, et de Thierry, le roi de la mounjetada./Photo DDM A.P.


Ce sont quatre belles journées de festivités en tous genres, avec météo à l'unisson, que le comité des fêtes d'Issus vient d'offrir aux villageois et à leurs voisins et amis. Côté musique, il faut souligner l'excellente prestation et le succès des différents groupes qui se sont succédé sur scène, depuis Machine à Dan'C jusqu'à Aldo Feliciano en passant par la disco mobile Megamix, le groupe flamenco Methys ou le Joey Funky Busines. Pour les amateurs de distractions plus sportives, il y avait le concours de pétanque du samedi (42 doublettes, vainqueurs Michel Lasserre et Daniel Belza), et le ball-trap du dimanche, qui a vu se mesurer quarante-cinq tireurs venus de tous les villages environnants. Les gastronomes n'étaient pas oubliés, avec deux rendez-vous incontournables : celui de la grande soirée tapas, désormais indissociable de « la festa » à Issus (420 assiettes servies), et bien sûr celui de la mounjetada du vendredi soir, qui a réuni près de trois cent cinquante joyeux convives autour des tables dressées en plein air, sur la place du village. Quant aux chineurs, ils se sont régalés du traditionnel vide-greniers qui a transformé, l'espace d'une journée, ce paisible village des coteaux en un marché aux puces géant.

Autre temps fort de la fête, l'inauguration de la rue Raymond-Corraze a réuni de très nombreux villageois, qui n'ont eu ensuite qu'à se déplacer de quelques dizaines de mètres pour s'associer au dépôt de gerbe devant le tout nouveau monument aux morts, œuvre de l'artiste issussienne Anne Celariès. Une autre inauguration en vue, prévue pour le 11 novembre.


Publié le 17/08/2011 08:58 | La Dépêche du Midi

Issus. Le concours des rois de la gâchette

C'est sur les hauts d'Issus, au lieu-dit Le Fourès, que se disputent chaque année les concours de ball-trap./Photo DDM A.P.


Dimanche, à Issus, c'était la fête des rois de la gâchette, avec deux concours de ball-trap successivement proposés aux amateurs, sur le terrain de tir du lieu-dit le Fourès. Le matin, c'étaient les chasseurs locaux qui étaient invités à mesurer leur adresse, sous un ciel un peu gris. L'indétrônable champion en titre, Bobby Peyre, n'a pas fait de cadeau, et c'est sur le score imparable de 25 plateaux sur 25 qu'il a laminé tous ses concurrents. Viennent ensuite, dans l'ordre : Gilbert Peyre (20/25), Ovyla Spessoto (16/25), Laurent Dubac (16/25 aussi) et Joël Benazet (15/25)

Un deuxième concours, ouvert à tous l'après-midi, donnait ensuite aux locaux la possibilité de se mesurer aux amateurs venus des villages voisins. Quarante-cinq tireurs étaient en lice, et c'est effectivement un « extérieur », Jacques Naudinat, venu de Renneville, qui l'emportait avec un résultat final de 24 plateaux sur 25, à égalité avec Sentenac de Lagrâce-Dieu, la troisième place revenant à Fauré, d'Auterive (22/25). Le champion local, Bobby Peyre, s'offrait la quatrième place, avec 22 plateaux pour lui aussi, de même que pour un autre jeune chasseur local, Laurent Dubac. Se classaient ensuite, chacun avec 21 plateaux, Jeanjean (Gardouch), Marty (Miremont), Benazet (Montgeard), Lagarde (Miremeont) et Gressard (Eaunes). En voilà qui ne devraient pas souvent rester bredouilles, cette saison !



Publié le 14/08/2011 03:46 | La Dépêche du Midi

Issus. Ce sera la rue Abbé Corraze

A Issus, les plaques de rues ont été installées récemment. La rue Raymond-Corraze, qui longe la place de la mairie, se trouve tout au bout de la rue de La Fontaine, sur la gauche./ Photo DDM - A.P.

L'abbé Raymond Corraze avait déjà sa rue à Toulouse (quartier de la Terrasse), mais pas encore à Issus, son village natal. La récente exigence par La Poste de nommer des voies, même dans les plus petits villages, a permis à la municipalité d'Issus de combler ce manque, en baptisant du nom de l'un de ses plus célèbres habitants la rue située en contre-haut de la place de la mairie et de l'école.

Chercheur infatigable

Né à Issus le 11 février 1870, ordonné prêtre en 1893 et nommé vicaire à Carbonne dans la foulée, Raymond Corraze se distingue très vite par ses travaux de recherche historique qui aboutissent à de nombreuses publications. Dès 1900, il éditera chez Privat, une « Monographie de la Commanderie de Caignac - Ordre de Malte » qui sera suivie de nombreuses autres études historiques, notamment sur les villages du Lauragais : « La Seigneurie et les seigneurs d'Issus, notice historique » paraîtra par exemple en 1932 et « La baronnie épiscopale de Montbrun-Lauragais » en 1934. Mais il traitera également de sujets moins locaux, comme « La papeterie dans le Midi (Agenais, Albigeois, Castrais, Languedoc) : Statuts de la Corporation des papiers » (1941), « Lardenne, gardiage de Toulouse, notice historique et archéologique » (1939) ou encore « Le Collège Saint-Raymond » (1944). Chercheur infatigable, il était également membre de plusieurs académies et sociétés savantes, notamment de l'Académie des sciences, inscriptions et belles-lettres de Toulouse et membre correspondant de la Société Archéologique du Midi de la France. Il est décédé en 1947, à l'âge de 77 ans.

Ce lundi 15 août, un hommage sera rendu à ce grand Issussien avec l'inauguration, à 10 h 30, la rue Raymond-Corraze, dans le cadre des animations de la fête locale. Cette cérémonie se déroulera à l'issue de la messe de la fête, qui sera célébrée à 9 h 30 en l'église du village.


Publié le 08/06/2011 09:56 | A.P.

Issus. La nouvelle école du regroupement de trois villages

Au micro, le président du Conseil général Pierre Izard, et, de gauche à droite : le sous-préfet Yann Ludmann, la conseillère générale Annie Maury, et le maire Bruno Caubet./ Photo DDM ; A.P.

Trois grandes salles de classe, colorées, claires et fonctionnelles, un dortoir accueillant, une vaste salle de motricité et les annexes indispensables, le tout dans un environnement paisible et verdoyant, et néanmoins en plein cœur du village… Les jeunes écoliers du RPI Issus-Noueilles-Pouze ont bien de la chance de pouvoir disposer d'un cadre et de nouveaux locaux aussi agréables ! C'est bien ce qu'ont pensé et dit, avec un bel accord, tous les participants à l'inauguration de cette belle école flambant neuve.

Après avoir guidé la foule des invités pour la visite des lieux, le maire, Bruno Caubet, a dressé un bref historique de cette construction, afin de mettre en avant le travail réalisé par chacun.

Il en a rappelé le montage financier, articulé autour d'une aide de l'État, d'une attribution au titre de la réserve parlementaire du Sénat, d'une subvention du Conseil général pour l'acquisition du mobilier, et d'une participation de la commune de Pouze au financement du chauffe-eau solaire. Ses remerciements chaleureux sont allés à tous les intervenants concernés : élus, parents, personnels, services de l'Académie, du Conseil général et du Sicoval, et bien sûr cabinet d'architectes et entreprises dont le travail a donné toute satisfaction.

450.000€ de l'État

La conseillère générale Annie Maury et le président Pierre Izard ont rappelé la forte implication de l'Institution départementale dans un domaine où elle n'a cependant pas obligation d'intervenir. Ils ont également insisté sur la signification de la laïcité et souligné les fonctions essentielles de l'École de la République, lieu privilégié de rencontre et de brassage tout autant que lieu d'accès à la connaissance, donc à l'émancipation et à la liberté. Le sous-préfet Yann Ludmann, quant à lui, après avoir apprécié la qualité des lieux et des travaux et rappelé la participation de l'État à ce projet, soit 450 000 € au titre de la Dotation globale d'équipement (DGE), a insisté sur l'éducation comme priorité nationale, avec un budget - le tout premier budget de l'Etat - de 62 milliards d'euros, et des crédits demeurant en progression dans un contexte d'effort collectif en matière de dépense publique.


Publié le 18/05/2011 07:44 | La Dépêche du Midi

Issus. Vendredi, la nouvelle école sera baptisée

Un bâtiment entièrement vitré, construit en forme de croissant de lune, avec vue panoramique sur la campagne./Photo DDM
Un bâtiment entièrement vitré, construit en forme de croissant de lune, avec vue panoramique sur la campagne./Photo DDM

Ce vendredi 20 mai, à 18 heures, la nouvelle école d'Issus sera inaugurée, en présence de nombreuses personnalités. Elle portera le nom d'Émile Sentenac, ancien instituteur et résistant. Né à Brie, en Ariège, en 1919, Émile Sentenac a enseigné à l'école d'Issus de 1941 à 1943. Refusant de partir au service de travail obligatoire (STO), il rejoint la Résistance, mais est arrêté sur dénonciation. Déporté en Allemagne, il est décédé au camp de Buchenwald le 10 juin 1944. La décision de baptiser l'école de ce nom a été prise par le conseil municipal lors de sa réunion du 24 février dernier.











Publié le 10/12/2010 03:49 | LaDepeche.fr

Issus. Des fleurs pour le jardinier

Thierry Colombies, le jardinier municipal./ Photo DDM
Thierry Colombies, le jardinier municipal./ Photo DDM

Depuis maintenant trois ans, la commune d'Issus participe activement au concours des villes et villages fleuris, dans la catégorie 301-1000 habitants. Cette année, parmi 28 villages participants, Issus a obtenu le second prix, ex aequo avec Mauressac. Quant au prix spécial Jardinier, il est revenu au jardinier municipal, Thierry Colombies, qui ne ménage jamais ni son temps ni sa peine pour que son village soit chaque année plus beau. Et il faut aussi noter qu'aux espaces communaux amoureusement entretenus et fleuris par ce spécialiste, s'ajoutent les jardins, balcons et devants-de-portes que les habitants s'ingénient à décorer et à fleurir. Deux d'entre eux ont également été récompensés, Claudette Lasserre recevant le premier prix de la maison fleurie et Salimé Pujol le second.








Publié le 28/07/2010 03:48 | LaDepeche.fr

Issus. Garderie municipale : « C'était chouette ! »

Issus. Garderie municipale : « C'était chouette ! »
Issus. Garderie municipale : « C'était chouette ! »

Pour un coup d'essai, ce fut un coup de maîtres ! La garderie municipale instaurée cette année pour la première fois par la municipalité d'Issus pendant les deux premières semaines de juillet a fonctionné à la satisfaction générale des parents, des enfants et des animateurs. Deux semaines durant, Bénédicte, Laura, Lucile et Benoit ont accueilli, dans les locaux de l'école maternelle du village, quarante-huit enfants de 4 à 11 ans, venus des trois communes du Regroupement pédagogique (Pouze, Issus et Noueilles).

Les jeunes vacanciers ont particulièrement apprécié de se retrouver entre copains dans un contexte différent de l'école, et avec un emploi du temps qui ne laissait aucun place à l'ennui avec, entre autres, des «olympiades sportives», une chasse au trésor à travers le village, la fabrication d'un cadre «écolo», d'un croco rigolo, d'objets en poterie et pâte à sel, de leur silhouette grandeur nature, le tout ponctué de jeux et de batailles aux pistolets à eau. « C'était chouette ! » a commenté Julian, qui aurait bien signé pour une semaine supplémentaire, comme beaucoup de ses copains…





Issus. La bourse aux vêtements a fait recette

Publié le 16/04/2010 03:50 | LaDepeche.fr

Ce fut un joli succès pour la troisième bourse aux vêtements organisée à la salle des fêtes d'Issus par l'équipe du Comité. Malgré une météo très printanière qui incitait à des sorties plus bucoliques, les visiteurs ont défilé à un rythme soutenu tout au long de la journée, notamment en matinée, devant les stands achalandés par une bonne trentaine d'exposants.

Vêtements d'adultes et d'enfants et matériel de puériculture ont ainsi changé de mains, pour le plus grand bonheur de tous. Une aubaine en ces temps de crise en même temps qu'un double coup de pouce à la solidarité, les vêtements invendus faisant également l'objet d'une collecte pour Haïti et la Vendée.



Articles Dépeche du Midi du 11/02/2010

Issus. Théâtre : les Cigales ont réchauffé la nuit

Des personnages tout droit sortis des pièces de Pagnol. Photo DDM, A.P.

C'était une double première, aussi bien pour le village, qui n'avait pas accueilli de spectacle de théâtre depuis de très longues années, que pour la troupe de la Cie « Coup de théâtre », venue de Mons, qui testait là sa toute nouvelle création, « Les Cigales ». Vie en terrasse, goût d'anisette et « accent de Marseille », tous les ingrédients provençaux étaient bien là pour assaisonner cette pièce-maison où s'enchaînaient coups de théâtre et situations cocasses, énigme policière et large palette d'émotions…

Sous la douce chaleur du soleil de Provence, au bar d'Hippolithe et Fanette, les conversations allaient bon train pour commenter l'inquiétant événement nocturne du bord de la rivière…

Et les spectateurs, nombreux et sous le charme, avaient eux aussi pris « l'accent », à la fin du spectacle…

 
 


Comments